Les produits biologiques : peut-on vraiment leur faire confiance ?

17.09.2019 14:30

blog-bio-fr-un

 

Les produits biologiques sont très populaires. Cela est vrai à la fois dans les rayons de certains supermarchés et aussi dans les magasins discount. De plus en plus de gens les choisissent, non seulement en France, mais dans toute l'Europe.

 

Selon M. Coldiretti, d'après le rapport de la Commission européenne sur l'agriculture biologique, les ventes de produits bios au détail en Italie ont augmenté de 10 % en 2018 pour atteindre 5 milliards d'euros. En Europe, selon les données présentées lors de la dernière édition de Biofach, le principal salon qui s'est tenu à Nuremberg, les ventes au détail de produits biologiques en Europe ont dépassé 37 milliards d'euros, soit une augmentation de 10,5% par rapport à 2016.

 

Mode ou sensibilisation ?  Savons-nous vraiment en quoi les produits biologiques diffèrent des produits ordinaires ? Et surtout : comment s'assurer qu'un produit est vraiment biologique ?

 

La réglementation européenne protège le consommateur

 

A compter du 1er janvier 2021, la production biologique et l'étiquetage des produits biologiques seront réglementés au niveau européen par le nouveau règlement de l'UE 2018/848 (1), qui abroge le règlement existant (CE no 834/2007).

 

Son contenu peut être divisé en deux parties. La première couvre toutes les étapes de la production, de la préparation et de la distribution des produits biologiques et de leur contrôle, tandis que la seconde concerne l'utilisation d'indications relatives à la production biologique dans l'étiquetage et la publicité.

 

Ce qu'il est important de souligner, c'est qu'il réglemente non seulement toutes les étapes de la production biologique et constitue la base de son développement durable, mais qu'il veille également à protéger le consommateur et ses intérêts. Pour pouvoir s'orienter sur ce marché en pleine croissance, il est en effet essentiel de s'assurer que la mention "biologique" d'un produit n'est pas une fraude, mais le résultat d'un processus contrôlé et autorisé. 

 

Commençons par les racines ; l’agriculture biologique :

 

Dans le document communautaire, l'agriculture biologique est définie comme suit :

 

"un système global de gestion agricole et de production agroalimentaire fondé sur l'interaction des meilleures pratiques environnementales, un niveau élevé de biodiversité, la préservation des ressources naturelles, l'application de normes strictes en matière de bien-être animal et une production adaptée aux préférences de certains consommateurs pour les produits issus de substances et procédés naturels. Le mode de production biologique a donc une double fonction sociale : d'une part, fournir un marché spécifique répondant à la demande des consommateurs en produits biologiques et, d'autre part, des biens publics contribuant à la protection de l'environnement, au bien-être animal et au développement rural.

 

La production biologique ne vise pas à maximiser les profits, mais à respecter toutes les ressources naturelles et à développer un modèle respectueux de l'environnement.

 

Quelques règles et principes de base :

 

1.            Les substances chimiques synthétiques telles que les engrais, les herbicides ou les insecticides ne sont pas autorisées.

2.            L'utilisation d'antibiotiques chez les animaux n'est autorisée qu'en cas de besoin réel et uniquement lorsque l'état de santé de l'animal l'exige.

3.            Les produits biologiques sont les seuls qui, selon la loi, ne peuvent pas contenir d'ingrédients OGM ou d'ingrédients dérivés d'OGM.

4.            Il convient d'encourager le développement de la production biologique, notamment en encourageant l'utilisation de nouvelles techniques et substances mieux adaptées à la production biologique. Pour cette raison, il convient d'utiliser des techniques de culture traditionnelles appropriées. Tels que la rotation pluriannuelle des cultures, le recyclage de la matière organique et les techniques de culture.

 

Compte tenu de la confusion des consommateurs entre les produits biologiques et non-OGM, la différence doit être clarifiée.

 

Les OGM sont des plantes, des micro-organismes ou des animaux qui ont été génétiquement modifiés à l'aide de techniques de génie génétique. Par exemple, le gène bactérien qui améliore la résistance d'une plante aux pesticides, aux attaques d'insectes ou aux intempéries, maximisant ainsi le rendement et les profits, peut être greffé. (2) Les cas les plus connus sont le maïs et le soja, le produit transgénique le plus largement cultivé dans le monde.

 

Un produit sans OGM certifie donc indubitablement l'absence d'utilisation de techniques d'altération génétique, mais pas celle de l'utilisation de substances chimiques ou de l'utilisation du sol. Un produit sans OGM ne signifie pas qu'il a été cultivé de manière durable.

 

blog-bio-fr-deux

 

Etiquetage et désignations :

 

Obligations du vendeur

 

Quand le vendeur peut-il définir un ingrédient comme "biologique" ou l'insérer dans le nom d'un produit commercialisé en Europe ?

 

Essentiellement seulement quand :

 

1.            La production d'aliments biologiques transformés est séparée dans le temps et dans l'espace de celle des aliments non biologiques.

2.            Au moins 95% en poids des ingrédients d'origine agricole sont issus de l'agriculture biologique.

3.            Le produit doit contenir d'autres ingrédients d'origine agricole qui sont tous biologiques.

 

Il convient également de garder à l'esprit que le produit doit être certifié par les autorités compétentes. En Europe, chaque État membre effectue des inspections rigoureuses qui font intervenir la synergie de l'Autorité de contrôle (AC), généralement des organismes publics, et des organismes de contrôle (OdC, organismes publics ou privés en charge d'un service public).  "L'autorité compétente (AC)", comme le souligne FederSalus, "doit organiser des inspections régulières (avec une fréquence annuelle minimale) des conseils d'administration et a le pouvoir de retirer la délégation des contrôles si, à la suite de l'inspection, des déficiences sont constatées et si le sujet délégué ne prend pas des mesures correctives appropriées et en temps utile.

 

En outre, la déclaration de conformité aux exigences du régime biologique ne peut être délivrée que par un organisme agréé. Dans le cas de l'Italie, par exemple, l'autorisation est accordée par le ministère de l'agriculture, de l'alimentation, des forêts et du tourisme (MiPAAFT), tandis que l'accréditation est accordée par un organisme garant (Accredia).

 

Savoir lire les étiquettes : quand un produit est-il vraiment biologique ?

 

Les règles d'étiquetage et d'utilisation du logo sont strictes. Il s'agit de protéger les consommateurs contre toute confusion avec d'autres types de dénomination tels que l'agriculture "écologique", "naturelle", "propre", pour laquelle il manque à la fois les critères de la dénomination et le cadre de contrôle.

 

Pour comprendre si le produit est vraiment biologique, vous devez vérifier la présence du logo communautaire, également appelé Euro-Leaf, obligatoire depuis le 1er juillet 2010. Elle doit également contenir des informations sur le lieu où les matières premières qui composent le produit ont été cultivées. En Italie, ils doivent contenir les informations suivantes :

 

1.            Le logo biologique de l'UE

2.            Le code ISO du pays où le contrôle a été effectué (ex. : EN)

3.            L'indication de l'origine du produit : "agriculture de l'UE" lorsque la matière première agricole a été cultivée dans l'UE, "agriculture non communautaire" lorsque la matière première agricole a été cultivée dans des pays tiers et "agriculture UE/non communautaire" lorsqu'une partie de la matière première agricole a été cultivée dans la Communauté et une partie dans un pays tiers. Il est également possible de remplacer, si un produit est composé d'ingrédients obtenus exclusivement sur le territoire italien, par exemple, les mots "agriculture UE" par les mots "Agricoltura ITALIA".

4.            Le code de l'organisme de contrôle agréé par le Ministère (ex. 003)

5.            Le code opérateur vérifié

 

blog-bio-fr-trois 

 

La question la plus courante : pourquoi l’agriculture biologique coûte plus cher ?          

 

Les prix des produits biologiques sont en moyenne 15 à 20% plus élevés que ceux des produits ordinaires. La raison est simple et tient à plusieurs facteurs.

 

Le facteur le plus important est que les rendements de production des cultures biologiques sont, en général, inférieurs à ceux des cultures traditionnelles. Des facteurs naturels comme les attaques d'insectes ou les intempéries peuvent éradiquer (il nous faut ici un synonyme qui ne nous vient pas à l'esprit) des récoltes entières. En outre, à intervalles réguliers, l'exploitation biologique doit réserver environ un tiers de sa superficie cultivée à la culture de plantes qui aident le sol à récupérer et à accumuler de l'azote pour les futures phases de culture.

 

Les phases de développement et de production ne doivent pas non plus être oubliées.  Il suffit de penser à la simple recherche d'ingrédients ou d'espaces de production, où la contamination par des produits non biologiques n'est pas autorisée. Pour le producteur, il y a également des coûts d'analyse et de certification des produits.

 

Pourquoi offrons-nous une gamme bio ?

 

Les produits biologiques, comme nous l'avons largement vu dans cet article, offrent de nombreux avantages. Surtout pour notre environnement. Nous voulons non seulement contribuer à la protection de l'environnement par une alimentation végétalienne et un mode de vie sain, mais nous nous engageons également dans la recherche et la sélection de matières premières biologiques. Toutefois, cela est possible lorsque l'utilisation d'ingrédients biologiques n'entraîne pas de trajets trop longs ou d'autres voies de transport et n'a pas de conséquences négatives sur l'environnement. 

 

De plus, il n'est pas toujours possible d'utiliser une matière première biologique : par exemple, notre MSM qui est produit synthétiquement. Cet ingrédient pourrait également être obtenu à partir d'arbres, mais la quantité contenue dans l'écorce est si faible qu'un nombre disproportionné d'arbres devrait être abattu. Ce serait loin d'être durable. Certaines vitamines et minéraux ne peuvent également être obtenus qu'en laboratoire.

 

Actuellement, 25 produits sur un total de 100 produits sont biologiques. Et, comme l'ensemble de notre gamme, ils sont testés par un laboratoire allemand indépendant (AgroLab), avec une attention particulière aux analyses microbiologiques, à la détection des métaux lourds et des pesticides.

 

Le saviez-vous ? 

 

- Au total, le marché biologique atteint 55 milliards par an. Les marchés les plus importants sont les États-Unis, l'Allemagne et la France. C'est au Danemark, en Suisse et en Autriche que la consommation par habitant est la plus élevée. 

 

- Si vous mangez une pomme ordinaire non biologique, vous pouvez ingérer jusqu'à 30 pesticides. Même si vous l'avez lavé.

 

- Les riziculteurs chinois ont montré que la culture de plusieurs variétés de riz dans les mêmes champs peut doubler leurs rendements sans l'utilisation de produits chimiques de synthèse. Cette augmentation est principalement due à la réduction des pertes de ravageurs, mais aussi en partie à une absorption plus efficace des nutriments.

 

Sources :

 
  1. https://eur-lex.europa.eu/legal-content/IT/TXT/PDF/?uri=CELEX:32018R0848&from=EN
  2. https://feder.bio/cose-il-bio/
  3. http://www.ccpb.it/blog/2019/02/14/litalia-protagonista-della-crescita-del-biologico-internazionale/
  4. https://www.oekolandbau.de/bio-im-alltag/einkaufen-und-kochen/einkaufen/warum-sind-biolebensmittel-teurer/
  5. https://www.melarossa.it/nutrizione/mangiare-sano/alimentazione-biologica/
  6. https://www.theworldcounts.com/counters/world_food_consumption_statistics/organic_food_statistics


 
   

Produits recommandés


spiruline-bio

Complément alimentaire à base de Spiruline BIO fortement dosé à 1000 mg. Superaliment source d'énergie antioxydant riche en fer.

Obtenez 15% de réduction sur Amazon avec le code SPIRULINE15

ACHETER >>

   
   


moringa-pub-fr

Complément alimentaire Moringa BIO anti-fatigue et source d'énergie. Riche en acides aminés, omega 3, zinc, protéines, magnésium et vitamines. 

Obtenez 15% de réduction sur Amazon avec le code MORINGA15

ACHETER >>

   
   


curcumine-piperine-blog-fr

Complément alimentaire Curcumine BIO + Pipérine BIO. Haute absorption, anti-inflammatoire, favorise la digestion.

Obtenez 15% de réduction sur Amazon avec le code PIPERINE15

ACHETER >>

27.11.2019 11:35
10 ingrédients nocifs présents dans les cosmétiques : Comment apprendre à les reconnaître
Crèmes pour le visage, déodorants, dentifrices, shampooings, laques, parfums, après-rasage et savons. Avez-vous déjà pensé au nombre de produits cosmétiques que vous utilisez par jour ? Selon Statista, le marché des produits cosmétiques en France représentait plus de 13 millions d’euros en 2018, et ce chiffre est en constante augmentation.
21.11.2019 12:12
Recette des gnocchi à la citrouille Vegan
Croustillants et goûtus, les gnocchi à la citrouille constituent un plat idéal pour la saison automnale, simple et délicat.
06.11.2019 11:07
Le collagène : pour qui, pourquoi et comment ?
Selon le dictionnaire Larousse, le collagène est la "Protéine la plus abondante du corps humain, responsable de la cohésion des tissus." Il tire son origine du grec " κόλλα " (kola), qui signifie " colle " et " γένος ". (genos) venant de "γίγνομαι", (gignomai) signifiant "générer". Le mot "collagène" a été introduit pour la première fois en France au XIXe siècle. 
31.10.2019 10:04
Le véganisme : les fondements d'un mode de vie.
Le 1er octobre est la Journée Internationale du Véganisme, un jour de fête pour célébrer un mode de vie sans produits d'origine animale (nourriture, vêtements, beauté, hygiène, etc.). De nos jours, il semble que ce mot très populaire existe depuis toujours, surtout dans les grandes villes comme Londres et Paris, où les restaurants et festivals végétaliens fleurissent à chaque coin de rue. Cela dit, cela n'a pas toujours été le cas.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.