Le véganisme : les fondements d'un mode de vie.

31.10.2019 10:04
 

vegan-blog-fr-un

 

Origines du véganisme :

 

Le 1er novembre est la Journée Internationale du Véganisme, un jour de fête pour célébrer un mode de vie sans produits d'origine animale (nourriture, vêtements, beauté, hygiène, etc.). De nos jours, il semble que ce mot très populaire existe depuis toujours, surtout dans les grandes villes comme Londres et Paris, où les restaurants et festivals végétaliens fleurissent à chaque coin de rue. Cela dit, cela n'a pas toujours été le cas ; tout d'abord, avant que le terme "végétalien" n'ait vu le jour, le concept d'éviter la cruauté envers les animaux existait principalement au sein des religions dans différentes parties du monde. Cette considération a été mentionnée pour la première fois vers 500 avant JC par Pythagore, l’homme qui a inventé le célèbre théorème de mathématiques du même nom. Il préconisait la bonté pour toutes les espèces parce-qu'il croyait que les animaux étaient réincarnés après leur mort. De nombreuses religions qui ont vu le jour en Asie, comme le bouddhisme, l'hindouisme et le jaïnisme, ont également lancé l'idée qu'aucune espèce ne doit être lésée, y compris lorsqu'il s'agit de nourriture.

 

Le monde occidental a mis plus de temps à examiner des questions éthiques similaires. La première Société végétarienne a été fondée en Angleterre en 1847. Le fondateur des Graham Crackers a donné naissance à son équivalent américain en 1850.

 

Tous ces faits historiques démontrent certainement du progrès ; néanmoins, le terme "végétalien" a mis presque un siècle de plus à être naître sous la plume de Donald Watson, un Britannique qui ne se reconnaissait pas dans le régime végétarien puisqu'il ne mangeait ni œufs ni lait.

 

Quand Watson a créé le mot véganisme, il a aussi créé un bulletin qui a d'abord été distribué à 25 personnes seulement. Quand il est décédé à l'âge de 95 ans, il y avait 250 000 personnes au Royaume-Uni et 2 millions aux États-Unis qui s'identifiaient comme végans.

 

Qu'est-ce que le véganisme et quels sont ses avantages ?

 

En termes simples, un mode de vie végétalien interdit tout type de produit d'origine animale. Il s'agit notamment de la viande, du poisson, des produits laitiers, des œufs, de la fourrure et du cuir, mais aussi de la gélatine, des plumes (qui sont souvent retrouvées dans les manteaux) ou des colorants d'origine animale (comme le rouge, parfois extrait des cochenilles pour les cosmétiques) pour n'en citer que quelques-uns. Visitez le site Web de Peta France ou de BE Vegan France pour avoir une liste complète de ce qu'il faut éviter.

 

Ne vous découragez pas, car la liste des avantages est au moins aussi longue !

 

Végétalien pour votre santé

 

Un régime végétalien équilibré est plus riche en certains nutriments qu’un régime omnivore classique, tels que les fibres, les antioxydants, le potassium, le magnésium, le folate et les vitamines A, C et E, qui sont dus à une plus grande quantité de fruits, légumes, noix, graines, haricots et grains entiers ingérés.

 

Il vous permet également d'abaisser votre glycémie et il a été prouvé qu'il réduit le risque de contracter de nombreuses maladies liées à des problèmes cardiaques et à un excès de poids.

 

Si vous essayez de perdre du poids sainement, le végétalisme peut être votre solution car il a été prouvé scientifiquement que les personnes qui suivent un régime végétalien équilibré perdent plus de poids que les personnes omnivores qui sont limitées en calories et arrêtent de manger avant de se sentir rassasiés.

 

De plus, grâce à un apport important en fibres, la digestion s'améliore et vous pouvez dire adieu aux ballonnements et aux inflammations (au moins plus longtemps qu'avec un régime omnivore). La digestion se trouve également être plus rapide avec un régime végétalien.

 

Beaucoup de nouveaux végétaliens ont remarqué des niveaux d'énergie plus élevés et une peau plus lisse, ce qui est la plupart du temps dû à la suppression des produits laitiers et de la viande rouge dans leur alimentation et à l'ajout de vitamine A et E qui vous donnent cet "éclat naturel".

 

Végétalien, à la découverte d'un nouveau monde d'indulgence

 

Bonne nouvelle : vous aussi, vous pouvez vous faire plaisir ! Il y a tellement de façons de le faire que vous ne connaissez pas encore. Que vous optiez pour les options healthy telles que la pomme avec du beurre de cacahuètes et du chocolat noir cru ou bien pour une pinte Ben and Jerry's sans produits laitiers accompagnée d'Oreos, il y a tout un monde de délices disponibles pour les végétaliens (et les non-végans curieux) et ce monde n’arrête pas de s’étendre !

 

Végétalien pour l'environnement

 

vegan-blog-fr-deux

 

En regardant à l'extérieur de leur bulle de confort personnelle, les personnes suivant un régime végétalien peuvent bénéficier d'un bilan carbone plus faible car la cultivation des plantes nécessite beaucoup moins de ressources que l'élevage des animaux. Imaginer la nourriture et l'eau nécessaires pour les animaux vous donne une idée approximative, même si cela va bien au-delà de ce point.

 

Végétalien pour les animaux

 

Pour finir, le véganisme est la zone de confort ultime de tous les amoureux des animaux, car il vous libère de la culpabilité qui peut naître de la pensée aux souffrances que les animaux subissent à cause de l'activité humaine.  C'est toujours agréable de vérifier les chiffres et d'aller au lit en pensant à toutes les vies qui ont été sauvées simplement en changeant ses habitudes.

 

vegan-blog-fr

 

Les différents types de régimes végétaliens

 

Certains peuvent penser que manger végétalien est très monotone, quel oxymore ! Il s'avère que cette alimentation est si diversifiée que de multiples types de régimes alimentaires en sont sortis, tous dans le respect de la règle d'or : aucun produit d'origine animale n'est impliqué.

 

Nous avons rassemblé les cas les plus célèbres de régimes végétaliens dans ce blog, mais des dizaines d'autres existent aussi.

 

1.            Le régime alimentaire « Whole Food Plant Based »

 

Les végétaliens qui suivent ce régime ont choisi de mettre en lumière les aliments complets, ce qui signifie qu'ils ont abandonné les aliments transformés et industriels. Les principales composantes de ce régime sont les grains entiers, les légumineuses, les légumes, les noix, les graines, le beurre de noix et les fruits. Aussi peu que cela puisse paraître, les possibilités sont infinies ! Voici quelques exemples de repas : pâtes complètes avec sauce au chou-fleur, biscuits à l'avoine et à la banane ou salade de quinoa avec légumes grillés.

 

2.            Le régime végétalien « Junkfood »

 

Ce régime est tout à fait le contraire du précédent. Il concerne les végétaliens qui ne sont pas vraiment préoccupés par leur santé, mais plutôt par le bien-être des animaux et de l'environnement. Bien sûr, les gens qui suivent ce régime mangent aussi sainement, ils ont juste décidé de garder la porte ouverte aux fromages végétaliens, aux glaces et aux substituts de viande, pour n'en citer que quelques-uns. C'est l'exemple parfait pour démontrer que vous pouvez également vous faire plaisir en tant que végétalien.

 

3.            Le régime végétalien cru gourmet

 

Quelqu'un qui suit ce régime ne mange pas d'aliments cuits à plus de 115 degrés Fahrenheit (46 degrés Celsius) afin de préserver toutes les enzymes et les vitamines de l'aliment qu'il mange. Ils utilisent des mixeurs, des déshydrateurs et des machines à jus pour cuisiner les noix, les graines, les algues, les fruits et fruits secs, les légumes et les graines et légumineuses germées.

 

4.            Le simple régime végétalien

 

Enfin, ce régime est le plus simple à suivre et constitue le meilleur point de départ si vous voulez éventuellement passer à un autre régime végétalien. C'est aussi le plus suivi de tous parce que c'est plus facile pour vous. La règle est simplement de ne pas manger de produits d'origine animale, à partir de là, il suffit de s'assurer d'avoir une alimentation équilibrée, et tout va bien !

 

Que manger pour être en bonne santé avec un régime végétalien ?

 

Comme le dit la NHS (National Health System au Royaume-Uni) : "Vous pouvez obtenir la plupart des nutriments dont vous avez besoin en mangeant un régime végétalien varié et équilibré."

 

Le site web de la NHS affirme également que pour atteindre cet objectif, il faut manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, des repas classiques à base de pommes de terre, de pain, de riz, de pâtes ou autres glucides amylacés, avoir des alternatives laitières comme les boissons au soja et yaourts, manger des légumes comme les haricots, choisir des huiles insaturées et manger du beurre de noix en petites quantités ainsi que boire beaucoup de liquide.

 

L'article continue avec toutes les sources de nutriments dont nous avons besoin pour être en bonne santé, comme le calcium que l'on trouve dans les légumes verts et feuillus, le tofu, le tahini, etc.

 

L'essentiel est de baser tous vos repas sur le plus grand nombre de légumes possible, d'ajouter une source de graisse végétale ainsi que des glucides complets et des protéines (tofu, seitan, légumineuses, tempeh, edamame, noix, etc.). Mélangez, mangez l'arc-en-ciel et n'oubliez pas de jeter un coup d'œil à cette boulangerie de cupcakes végétaliens en bas de la rue pour vous faire plaisir de temps en temps.

 

Par où commencer ?

 

Maintenant que nous vous avons submergés d'informations, il peut sembler un peu compliqué de faire un effort et de donner une chance au veganisme.... Par où commencer ? Que vous soyez convaincu de devenir végétalien à plein temps ou que vous vouliez simplement manger des repas végétaliens ici et là, voici les étapes que vous pouvez suivre pour un bon départ dans le monde du végétal.

 

1.    Commencer par remplacer les aliments d'origine animale par des substituts

 

Cette étape peut sembler contre-productive car elle est loin de constituer un régime alimentaire complet et sain, mais c'est un excellent moyen de progresser et de continuer en facilitant l'habilitation de votre corps sans faire de changements radicaux qui provoqueraient un "manque". Si vous commencez de cette façon simple, les produits d’origine animale vous manquerons moins et vous aurez une empreinte alimentaire écologique plus petite tout en ne faisant de mal à aucun animal.

 

2.    Incorporer plus d'aliments d'origine végétale, petit à petit

 

Il s'agit de petits pas. Ajouter des feuilles d'épinards sur cette salade. Quelques baies sur le dessus de votre porridge que vous avez préparé avec du lait végétal. Choisissez du tofu plutôt que du poulet lorsque vous allez vous régaler avec un plat asiatique. Utilisez de la compote de pommes au lieu des œufs lors de votre prochaine session de pâtisserie. Petit à petit, jour après jour, habituez-vous à ces changements qui deviendront bientôt des habitudes. Il s'agit de faire la transition lentement et agréablement pour avoir un régime alimentaire durable à long terme. Une fois que vous vous serez habitué à la nourriture, assurez-vous que votre prochaine barre de shampooing est garantie sans produits d'origine animale et non testée sur les animaux, ainsi que vos bottes d'hiver. Petit à petit !

 

3.    Laissez-vous inspirer

 

Les livres de cuisine végétaliens et les chaînes YouTube fleurissent dans le monde entier. Profitez-en et commencez à suivre les personnes qui maîtrisent déjà leur mode de vie végétalien. Téléchargez l'application HappyCow pour connaître les restaurants et magasins végétariens et végétaliens de votre région (elle fonctionne aussi quand vous voyagez), qui vous donnent toujours de bonnes idées et vous permettent d'élargir les possibilités.

 

4.    Amusez-vous bien !

 

Expérimentez, partagez des idées avec d'autres végétaliens et découvrez les nombreuses options que le monde a à offrir, c'est un beau voyage.

 

5.    Envisagez de prendre des suppléments

 

Aussi riches soient-ils, il est parfois difficile de trouver des nutriments spécifiques dans les aliments d'origine végétale. Puisque vous ne voulez peut-être pas saupoudrer chaque repas de levure nutritive ou parce-que la région où vous vivez ne peut pas s'assurer que vos besoins en vitamine D3 soient satisfaits à cause d'un manque de soleil, la prise de compléments alimentaires est quelque chose que vous devriez considérer pour rester en bonne santé et prospérer avec un mode de vie vegan (Cela est valable pour tout régime alimentaire, il est assez difficile de recevoir tous les nutriments dont nous avons besoin quotidiennement).

 

Les suppléments auxquels vous devriez prêter une attention particulière sont : La Vitamine B12, la Vitamine D3, le calcium, le zinc et le fer.

 

Si vous avez besoin de plus d'informations ou d'éclaircissements, n'hésitez pas à nous contacter, nous serions ravis de vous aider. 😊

 

Sources :

 

i. https://time.com/3958070/history-of-veganism/

ii. https://www.independent.co.uk/life-style/who-were-the-world-s-very-earliest-vegans-a7668831.html

iii. https://theconversation.com/why-people-become-vegans-the-history-sex-and-science-of-a-meatless-existence-106410

iv. https://www.healthline.com/nutrition/vegan-diet-benefits

v. https://www.independent.co.uk/life-style/food-and-drink/vegan-diet-benefits-changes-weight-loss-mindset-plant-based-meals-a8254201.html

vi. https://medium.com/@hellobareburger/6-benefits-of-a-vegan-diet-39643c0de81

vii. https://nutriciously.com/different-vegan-diets/

viii. https://www.nhs.uk/live-well/eat-well/the-vegan-diet/

ix. http://www.eahttps://www.healthline.com/nutrition/vegan-diet-guide#section7

x. tingwell.com/article/279566/9-Conseils pour vous aider à commencer à manger un régime végétalien/



 
06.11.2019 11:07
Le collagène : pour qui, pourquoi et comment ?
Selon le dictionnaire Larousse, le collagène est la "Protéine la plus abondante du corps humain, responsable de la cohésion des tissus." Il tire son origine du grec " κόλλα " (kola), qui signifie " colle " et " γένος ". (genos) venant de "γίγνομαι", (gignomai) signifiant "générer". Le mot "collagène" a été introduit pour la première fois en France au XIXe siècle. 
31.10.2019 10:04
Le véganisme : les fondements d'un mode de vie.
Le 1er octobre est la Journée Internationale du Véganisme, un jour de fête pour célébrer un mode de vie sans produits d'origine animale (nourriture, vêtements, beauté, hygiène, etc.). De nos jours, il semble que ce mot très populaire existe depuis toujours, surtout dans les grandes villes comme Londres et Paris, où les restaurants et festivals végétaliens fleurissent à chaque coin de rue. Cela dit, cela n'a pas toujours été le cas.
27.09.2019 11:22
Probiotiques et prébiotiques : Quelle est la différence ?
Le terme de probiotiques est maintenant familier à la plupart des gens. Aussi, le mot prébiotiques est lu et entendu de plus en plus fréquemment. Les termes semblent similaires, mais il ne faut pas les confondre. Afin de comprendre la différence entre les probiotiques et les prébiotiques, il est utile de se pencher à nouveau sur ce que sont les probiotiques.
17.09.2019 14:30
Les produits biologiques : peut-on vraiment leur faire confiance ?
Les produits biologiques sont très populaires. Cela est vrai à la fois dans les rayons de certains supermarchés et aussi dans les magasins discount. De plus en plus de gens les choisissent, non seulement en France, mais dans toute l'Europe. Selon M. Coldiretti, d'après le rapport de la Commission européenne sur l'agriculture biologique, les ventes de produits bios au détail en Italie ont augmenté de 10 % en 2018 pour atteindre 5 milliards d'euros. En Europe, selon les données présentées lors de la dernière édition de Biofach, le principal salon qui s'est tenu à Nuremberg, les ventes au détail de produits biologiques en Europe ont dépassé 37 milliards d'euros, soit une augmentation de 10,5% par rapport à 2016.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.