11 conseils pour améliorer votre concentration quand vous étudiez

09.09.2019 12:15

 

blog-concentration-un
 La période des examens arrive, nous regardons le calendrier, la liste de tâches qu’il nous reste à faire et nous avons l’impression que nous ne serons pas capables de tout finir à temps. Nous aimerions stopper la rotation de la Terre pendant un moment pour arrêter le temps et pouvoir nous concentrer sur ce qui est important : étudier ! Malheureusement, ceci n’est pas une solution.

 

Cependant, si vous faites partie de ces personnes qui sentent que leur capacité de concentration est si basse  que le simple passage d’une mouche puisse vous distraire, et si vous avez une date limite pour un entretien ou un marathon d’examens, cet article pourrait vous aider.

 

Les problèmes de mémoire ou de concentration peuvent être dus à de multiples facteurs liés à la génétique, à votre personnalité, à l’environnement dans lequel vous vivez, à votre alimentation, à vos habitudes quotidiennes ou à des pathologies mentales.

 

Si vous pensez que votre manque de concentration est lié à des facteurs externes, si vous sentez que votre mémoire fléchit ou que vous ne pouvez pas vous souvenir de choses très simples ou récentes, vous devriez consulter un spécialiste. Cependant, si vous ne rencontrez des problèmes de concentration qu’au moment d’étudier ou de réaliser un travail très long qui ne vous plait pas, ou que vous souhaitez optimiser votre temps, vous pouvez suivre ces conseils :

 

1. Le lieu choisi est primordial

 

Commencez par chercher le lieu parfait. Il est indispensable qu’il y ait une bonne luminosité pour ne pas fatiguer votre vue, un bon siège pour protéger votre dos mais pas trop, histoire de ne pas s’endormir, un son ambiant ou une musique instrumentale et surtout pas de technologie. Sortez votre téléphone portable de votre chambre et évitez l’ordinateur pour étudier (il est plutôt conseillé d’utiliser du matériel sur lequel on peut écrire ou qui a été imprimé). Si besoin, désactivez internet et utilisez le mode plein écran pour éviter que les icones vous distraient.

 

2. Focalisez-vous sur les objectifs

 

Selon les neurobiologistes, le cerveau fonctionne avec un système de récompense, utilisez ceci à votre avantage. Ecrivez une liste de vos objectifs, ils peuvent être des thèmes, des pages, des matières, etc. et établissez le temps estimé que vous prévoyez pour les accomplir, puis ajoutez-y une récompense. Exemple : « Cette semaine, je terminerai d’étudier le thème 1 et pour célébrer cela j’irai au restaurant avec mes amis dans mon endroit favori. » De cette manière, votre cerveau saura qu’après l’effort, une bonne chose l’attend, ce qui permettra également d’améliorer vos résultats.

 

3. Tout est dans l’habitude

 

Il ne faut pas étudier seulement quand il ne vous reste que quelques minutes de libres après avoir effectuées vos autres tâches, comme nettoyer la maison, faire la lessive, aller au sport ou cuisiner. Il faut voir les études comme un travail. Fixez un jour et un horaire pour étudier et tenez-vous-y, ainsi il sera plus simple d’être responsable et de se concentrer sur ce que vous faites. Ceci implique que vous devez considérer autant les horaires d’étude que les horaires de repos, prendre de petites pauses pendant que vous étudiez peut vous aider à reposer votre esprit et à mieux synthétiser l’information. Faites simplement attention à ce que les temps de pause ne soient pas plus longs que les temps d’étude ;)

 

4. Evitez de vous distraire

 

Vous êtes le capitaine de votre pensée, et non le contraire. Il existe un mythe que de nombreux biologistes ont démenti : le cerveau n’est pas multitâche, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas faire plusieurs choses à la fois. A chaque fois que vous vous distrayez ou que vous pensez à autre chose, le cerveau doit se déconnecter de la tâche précédente pour réussir à se connecter.

 

Que faire dans ces cas là ?

 

Commencez par établir une liste de toutes les préoccupations et choses restantes que vous avez en tète avant de commencer. Ainsi, vous éviterez que ces choses vous embêtent plus tard. Pendant que vous étudiez, faites en sorte que votre mental ne vous guide pas vers d’autres thèmes, laissez vos pensées s’évaporer et recentrez-vous sur vos études. Le « Ok, je fais ceci maintenant sinon ensuite je vais oublier » n’existe pas, il est temps d’étudier !

 

5. Pratiquez la méditation

 

Un groupe d’enquêteurs guidés par Yi-Yuan Tang ont démontré dans une revue scientifique nommée PNAS que 20 minutes de méditation quotidiennes pouvaient améliorer le taux de concentration et réduire la fatigue, en plus de vous aider à avoir un esprit plus reposé. Vous n’avez pas besoin d’être un expert, vous pouvez simplement vous asseoir, fermer les yeux et respirer ou utiliser les multiples applications disponibles qui vous offrent des méditations guidées.

 

blog-concentration-deux 

 

6. Evitez la monotonie

 

Souvent, quand nous nous concentrons sur la même chose, nous commençons à nous ennuyer ou alors notre esprit sature. La façon d’éviter cela est de varier les matières. Vous pouvez dédier deux heures à chaque thème, ou jongler entre des thèmes bien différents, comme la littérature et les mathématiques par exemple, ceci vous permettra de rester intéressé(e) et concentré(e).

 

7. Apprenez à connaitre la manière dont vous fonctionnez

 

Nous apprenons et mémorisons tous de manière différente, il se peut que pour vous les images fonctionnent mieux, que vous préfériez écouter votre propre voix, répéter plusieurs fois, faire des dessins ou utiliser des fiches de mémorisation. Testez et mélangez diverses techniques, c’est comme ça que vous obtiendrez les meilleurs résultats.

 

8. Commencez par vos priorités

 

Ne délaissez pas vos devoirs à la fin de la journée, le cerveau est plus disposé durant les premières heures de la journée, après un bon repos, ou suite à une bonne petite marche, ce sont les moments dont vous devez profiter pour réaliser les tâches les plus fatigantes, désagréables ou qui nécessitent beaucoup de travail.

 

9. Dormez

 

Ne pas dormir suffisamment pour étudier pendant la nuit durant 4 jours consécutifs n’est pas une bonne idée, ni pour vos résultats ni pour votre santé. Quand nous dormons, notre cerveau synthétise les informations. C’est pourquoi il est primordial que votre sommeil soit de bonne qualité avec des horaires suffisants. Il vaut mieux étudier quelques heures de moins et dormir un peu plus que de perdre cet effort supplémentaire.

 

blog-concentration-trois 

 

10. Focalisez-vous sur votre alimentation et maintenez-vous hydraté(e)

 

Soyons honnêtes, manger et boire sont des activités dont la fonction est de nourrir et maintenir le fonctionnement du corps, y compris l’esprit. Si vous conduisiez une voiture et que vous aimeriez améliorer ses performances, vous utiliseriez une essence de meilleure qualité, non ? Il en va de même pour le corps.

 

  • Evitez les produits transformés riches en gras saturé ou en sucre, ils vous donneront un boost d’énergie au début, mais quelques minutes après vous souhaiterez faire une sieste. Ils affectent aussi votre concentration.
  • Evitez l’alcool et les boissons très sucrées.
  • Consommez beaucoup de fruits et légumes qui vous apporteront les sucres nécessaires pour faire fonctionner votre cerveau et qui vous rempliront d’énergie. Consommez en plus grande quantité ceux qui sont riches en magnésium et en potassium.
  • Buvez beaucoup d’eau pour vous maintenir hydraté(e).

 

11. Si vous ne consommez pas assez de vitamines et de minéraux : prenez des suppléments.

 

Il ne faut pas avoir peur des compléments alimentaires, surtout s’ils sont naturels et de bonne qualité. A de nombreuses reprises, ils peuvent vous aider à atteindre le niveau idéal de vitamines ou de minéraux que nous n’obtenons pas à travers notre alimentation. Rappelez-vous qu’à cause de récoltes peu fructueuses, d’une alimentation déséquilibrée ou à cause de changements dans notre régime alimentaire il est possible que nous n’atteignons pas la dose minimale recommandée. Vous pouvez consulter un médecin pour effectuer une analyse et vérifier si vous avez besoin de vous supplémenter durant des périodes spécifiques pour renforcer votre concentration et votre état de santé.

 

En ayant pris en compte le besoin de nombreuses personnes pour améliorer leur concentration et leur activité cérébrale, nos experts ont développé un complément idéal pour améliorer votre concentration, votre mémoire et votre énergie. Il a été créé à partir de produits naturels, sans additifs ni OGM pour assurer une prise du complément en toute sécurité avec des résultats efficaces.

 

Si vous ressentez le besoin d’un coup de pouce pour continuer à étudier ou pour améliorer votre concentration, le BrainFood Complex est fait pour vous. Retrouvez-le sur notre boutique en ligne ou sur Amazon !

 

Références :

Short-term meditation training improves attention and self-regulation, PNAS, https://www.pnas.org/content/104/43/17152 – Ágilmente, Estanislao Bachrach.

 



 
27.11.2019 11:35
10 ingrédients nocifs présents dans les cosmétiques : Comment apprendre à les reconnaître
Crèmes pour le visage, déodorants, dentifrices, shampooings, laques, parfums, après-rasage et savons. Avez-vous déjà pensé au nombre de produits cosmétiques que vous utilisez par jour ? Selon Statista, le marché des produits cosmétiques en France représentait plus de 13 millions d’euros en 2018, et ce chiffre est en constante augmentation.
21.11.2019 12:12
Recette des gnocchi à la citrouille Vegan
Croustillants et goûtus, les gnocchi à la citrouille constituent un plat idéal pour la saison automnale, simple et délicat.
06.11.2019 11:07
Le collagène : pour qui, pourquoi et comment ?
Selon le dictionnaire Larousse, le collagène est la "Protéine la plus abondante du corps humain, responsable de la cohésion des tissus." Il tire son origine du grec " κόλλα " (kola), qui signifie " colle " et " γένος ". (genos) venant de "γίγνομαι", (gignomai) signifiant "générer". Le mot "collagène" a été introduit pour la première fois en France au XIXe siècle. 
31.10.2019 10:04
Le véganisme : les fondements d'un mode de vie.
Le 1er octobre est la Journée Internationale du Véganisme, un jour de fête pour célébrer un mode de vie sans produits d'origine animale (nourriture, vêtements, beauté, hygiène, etc.). De nos jours, il semble que ce mot très populaire existe depuis toujours, surtout dans les grandes villes comme Londres et Paris, où les restaurants et festivals végétaliens fleurissent à chaque coin de rue. Cela dit, cela n'a pas toujours été le cas.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.