Astuces et conseils pour conserver vos aliments à l’intérieur ou à l’extérieur du frigo

08.08.2019 14:04

comment-conserver-nourriture-frigo

 

Beaucoup d’entre-nous ont l’habitude de placer les aliments dans le frigo de manière aléatoire, la première chose qui sort du sac rentre dans le frigo en premier. Les tomates dans le compartiment du bas, les pommes de terre dans la porte, le fromage au dessus de la laitue et au final nous nous disons que cela ne changera rien.

Faites-vous partie des personnes croyant que le frigo est une boite réfrigérée et rien de plus ? Alors ce blog est fait pour vous.

Bien que peu de nous ne le sachions, la température du frigidaire n’est pas uniforme sur toute sa surface, elle est en effet divisée en quatre parties différentes, pour que nous puissions conserver tous nos aliments de manière optimale. Cela signifie que la tarte que j’ai commencé à déguster hier soir et la laitue ne nécessitent pas le même niveau d’humidité, ni la même température. Ainsi, voici les quelques principes à suivre et comment s’y tenir pour conserver vos aliments :

 

Les températures du frigidaire

 

 

conserver-nourriture-frigo-un 

 

Le pôle nord du frigidaire, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne se situe pas tout en haut, mais au-dessus de ce que l’on pourrait appeler « le compartiment à légumes ». A cet endroit, la température est de 2ºC et c’est là qu’il faut prendre l’habitude de placer les éléments ayant besoin du niveau le plus élevé de réfrigération, comme la viande, le poisson et les boissons. Si, comme moi avant de faire mes recherches, vous placiez la laitue à cet endroit, mieux vaut la déplacer pour éviter de la ruiner.

La seconde place du compartiment le plus frais revient à celui du milieu, qui a une température de 5 ºC. Cette partie est idéale pour les produits laitiers, le tofu, les desserts à base de crème, les yaourts, etc. De plus, c’est ici que vous devriez conserver les aliments contenus dans des boîtes ayant déjà été ouvertes, comme une boîte d’olives ou un fromage à tartiner.

Tout au-dessus se trouve la partie supérieure qui est la zone dédiée aux plats préparés, y compris ceux que j’ai prévus à l’avance pour la semaine en suivant la tendance du « batch cooking ». La température y est de 8ºC et c’est l’endroit ayant le plus d’espace en général. Si le compartiment pour fruits et légumes n’est pas assez grand, mieux vaut les conserver ici.

Enfin, nous terminons avec le compartiment inférieur, qui a une température de 10 ºC environ. C’est l’endroit parfait pour ranger toutes sortes de fruits et légumes. En outre, c’est souvent la zone la plus humide du frigidaire, ce qui est essentiel pour maintenir la qualité des fruits et légumes. Si vous avez un frigidaire moderne, vous pouvez également contrôler ce niveau d’humidité.

 

Maintenant que les différentes zones ont été expliquées, passons à la température générale idéale du frigo :

 

Comme pour toute chose de la vie, la règle numéro un est de ne pas basculer dans l’extrême. Si vous poussez la température au maximum de la fraîcheur, cette température sera trop basse pour la majorité des aliments, ainsi les fruits et les légumes gèleront ou seront perdus et le reste des aliments perdront leur saveur. Par ailleurs, cela surchargera le compresseur du congélateur sans raison. Si vous baissez la température au minimum, la conservation de beaucoup d’aliments sera compromise, comme les produits laitiers ou la viande. Par conséquent, la solution  est de choisir un juste milieu, qui se situe entre 3 et 5 selon le modèle de votre frigo. Si vous avez un frigo moderne, vous pourrez contrôler encore plus de facteurs, dans ce cas il est important de suivre les conseils du fabricant.

 

Quelques conseils pour maintenir la température idéale :

 

  • Ne surchargez pas votre frigidaire.
  • N’y placez pas d’aliments encore chauds.
  • Ne laissez jamais la porte ouverte. Evitez de prendre l’habitude d’ouvrir légèrement la porte et de décider ensuite. Décidez ce que vous voulez avant d’ouvrir la porte, ouvrez-là et fermez-là.

Jusqu’ici tout va bien, mais la véritable magie réside dans la façon de stocker les aliments avant de les mettre au frigo, et dans ceux qui ne devraient jamais y rentrer.

 

conserver-nourriture-frigo-deux 

 

 

Comment mieux conserver les aliments ?

 

Les fruits et les légumes, à la différence des autres aliments, continuent de « vivre » une fois séparés du sol, d’une plante ou d’un arbre, ce qui implique qu’ils doivent continuer à respirer. Durant ce processus de vieillissement, les nutriments se détériorent, ainsi que la saveur et la quantité d’eau. C’est pourquoi il est important de réduire la phase de respiration pour que la qualité se maintienne. De plus, les fruits et les légumes ne respirent pas tous au même rythme. Dans certains cas, comme dans celui du brocoli, les légumes limitent la quantité d’oxygène à laquelle ils s’exposent (avec les sacs plastiques) pour que leur respiration ralentisse. Ceci peut s’appliquer à votre frigidaire : si vous utilisez des boîtes hermétiques (ainsi nous évitons les sacs plastiques) ou des boîtes en silicone réutilisables. La température élevée accélère aussi la respiration, c’est pourquoi certains aliments doivent être conservés dans des espaces frais.

Un autre facteur intimement lié à la conservation de vos fruits et légumes est l’activité hormonale régulée par l’éthylène. Si vous n’en avez pas encore entendu parler, il s’agit d’un gaz produit de manière naturelle par les fruits et légumes, qui a pour rôle de réguler leur croissance et leur vieillissement.

Cependant, ce gaz n’est pas produit de la même façon par tous les fruits et légumes, il se divise en deux grandes formes : climatiques et non-climatiques.

Les gaz climatiques sont ceux qui continuent d’évoluer après s’être séparés de la plante. Au final, ils ont une production d’éthylène plus élevée. Les gaz non-climatiques arrêtent leur évolution une fois séparés de la plante.

Ce gaz peut être un allié comme un rival, tout dépend de la manière dont on le manipule, voici comment faire :

 

L’éthylène comme allié : Apprenez à le contrôler !

 

Les fruits et les légumes qui ne produisent pas d’éthylène (car ils interrompent le processus de vieillissement) peuvent se retrouver affectés par l’éthylène d’autres fruits et légumes, ce qui signifie que vous pouvez contrôler le processus de vieillissement. Ceci est une bonne nouvelle lorsque vous vous retrouvez avec un avocat non arrivé à maturité et donc impossible à manger, il vous suffit de le placer dans une corbeille au côté des bananes. De plus, en contrôlant ce processus, vous pouvez maintenir séparés les aliments qui produisent ce gaz, évitant ainsi une maturation trop rapide qui affecte les fruits et légumes alentours.  

 

Qui est qui ?

 

Fruits et légumes climatiques : les mangues, les abricots, les avocats, les bananes, les kiwis, les nectarines, la papaye, le melon, les tomates, les pommes, les figues, les pêches et les prunes, entre autres.

Fruits et légumes non climatiques : les fraises, les raisins, les framboises, les pamplemousses, les citrons, les oranges, l’ananas, la grenade, les piments, les olives, les baies, les cerises, les concombres, les aubergines et les citrouilles.

 

Vous pouvez également suivre ces quelques astuces pour conserver vos aliments plus longtemps :

 

  • La laitue et autres feuilles vertes : Lavez et désinfectez-les, séchez-les et placez-les dans une boîte fermée, intercalées entre des feuilles de papier absorbant. Ou si vous le préférez, n’utilisez pas de papier (c’est mieux pour l’environnement) et utilisez un tissu légèrement humidifié et étendu sur la table et enroulez-y les feuilles vertes propres et sèches, comme un rouleau de légumes.
  • Les carottes, bouquets d’herbes aromatiques et le céleri, entre autres : Vous pouvez les placer verticalement dans un bocal avec de l’eau (comme vous le feriez avec des fleurs) et les conserver au frigo ou non. Si tel est le cas, vous devez changer l’eau régulièrement pour éviter que les aliments se perdent.
  • Les avocats : Une fois arrivés à maturité, vous pouvez stopper le processus de vieillissement en les mettant au frigo (cela ne fonctionnera que pour quelques jours). Une fois ouverts, il est conseillé de les conserver avec la peau, comme si vous alliez les ouvrir à nouveau.

 

A conserver en-dehors du frigidaire 

 

 

Ces aliments ne devraient jamais rendre visite à votre frigo :

 

  • Les tomates : Ce fruit poursuit son processus de maturité, ainsi, si vous le placez au frigo, le processus sera interrompu, ce qui altérera sa consistance et sa saveur.
  • Les bananes : Le froid rend les bananes marron à cause d’une enzyme activée par les températures basses.
  • Les concombres : Ils sont très sensibles au froid, c’est pourquoi il est mieux de les conserver à l’extérieur une fois que vous aurez commencé à les consommer pour éviter qu’ils deviennent blancs et aigres.
  • Les pommes de terre : elles n’ont rien à faire au frigidaire, étant donné que le froid transforme l’amidon qu’elles contiennent en sucre, leur donnant une saveur sucrée et une couleur noire. Attention, cette affirmation ne tient pas seulement pour les pommes de terre crues, en effet les pommes de terre frites placées au frigo peuvent provoquer la création d’acrylamide, une substance potentiellement dangereuse. Les meilleures conditions de conservation pour les pommes de terre sont au sec et dans un environnement avec une faible luminosité.
  • Le miel : Cet aliment très sucré se cristallisera si vous le placez au frigo. La meilleure solution est de le placer dans un contenant sec, frais et fermé hermétiquement.
  • L’ail et les oignons : Ils deviendront blancs et caoutchouteux au frigo. Ils se plaisent mieux dans un endroit sec, obscur et à l’abris des pommes de terre car ensemble, ils accéléreront leur processus de maturité.
  • Les avocats : Cet aliment est l’un des plus redoutés en raison de son processus de vieillissement. Une fois arraché de sa plante, ce processus démarre, et il faut être patient et attentif si vous souhaitez obtenir l’avocat idéal. Vous pouvez le placer à coté des bananes pour accélérer le processus. Si vous l’avez d’hors-et-déjà acheté bien mûr, le conserver au frigidaire peut être une bonne idée puisque cela interrompt le processus de vieillissement.

 

conserver-nourriture-frigo-trois 

 

Nous y sommes, vous avez désormais tous les outils en main pour contrôler la suite des évènements dans votre frigidaire et avec tous vos aliments. Suivre ces règles est indispensable pour éviter de perdre de la nourriture.

Rappelez-vous toujours ces principes simples : essayez de planifier vos achats pour ne pas acheter des aliments en excès, videz votre frigo le plus possible avant de retourner faire les courses, congelez ce qui pourrait se perdre de manière à ne pas gâcher ces aliments, faites des bouillons à base de vos restes de fruits et légumes et mangez tout ce qui est bon.

Vous avez d’autres astuces ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

 

Sources :

 

1. https://www.hortalizas.com/cultivos/manejo-de-etileno-de-frutas-y-hortalizas-durante-el-almacenaje-poscosecha/, Erandy Rizo (2014), Manejo de etileno de frutas y hortalizas durante el almacenaje poscosecha, Revista Hortalizas.

2. Ethylene effects, Mikal E. Saltveit USDA, ARS Agriculture Handbook N. 66

3. Respiratory metabolism, Mikal E. Saltveit USDA, ARS Agriculture Handbook N. 66

4. Ethylene and fruit ripening C. S. barry and J. J. Giovannoni, J. Plant Growth Regul. 26, 143 (2007)



 
08.08.2019 14:04
Astuces et conseils pour conserver vos aliments à l’intérieur ou à l’extérieur du frigo
Beaucoup d’entre-nous ont l’habitude de placer les aliments dans le frigo de manière aléatoire, la première chose qui sort du sac rentre dans le frigo en premier. Les tomates dans le compartiment du bas, les pommes de terre dans la porte, le fromage au dessus de la laitue et au final nous nous disons que cela ne changera rien. Faites-vous partie des personnes croyant que le frigo est une boite réfrigérée et rien de plus ? Alors ce blog est fait pour vous.
30.07.2019 14:02
Améliorez votre digestion : Apprenez à combiner les aliments
Un rythme de vie frénétique, la consommation d’aliments transformés, le manque de temps et les informations nutritionnelles difficiles d’accès peuvent nous mener à porter peu d’attention à notre alimentation, nous faisant oublier les bases et la simplicité de préparer nos propres plats. Manger beaucoup d’aliments différents au cours d’un même repas peut provoquer des problèmes digestifs comme de l’acidité dans l’estomac, des gonflements, une sensation de lourdeur ou des problèmes de sommeil. Mais pourquoi ?
03.07.2019 09:46
Salade de pommes de terre avec mayonnaise vegan
La salade de pommes de terre est l’un des plats estivaux les plus populaires avec la salade riz car, au vue de sa versatilité, elle peut être arrangée et personnalisée de mille et une façons. Très facile à préparer, ce plat est parfait pour en accompagner d’autres à base de tofu, de seitan ou de burgers vegan. Découvrez comment la préparer !
27.06.2019 09:28
Fromage de noix de cajou
L’alternative végétale au fromage classique est idéale pour les vegans, les personnes intolérantes au lactose, pour les omnivores curieux ou à la recherche d’une option pauvre en gras. Découvrez comment préparer un fromage de noix de cajou vegan.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.