Améliorez votre digestion : Apprenez à combiner les aliments

30.07.2019 14:02

combinaison-des-aliments 

Un rythme de vie frénétique, la consommation d’aliments transformés, le manque de temps et les informations nutritionnelles difficiles d’accès peuvent nous mener à porter peu d’attention à notre alimentation, nous faisant oublier les bases et la simplicité de préparer nos propres plats. Manger beaucoup d’aliments différents au cours d’un même repas peut provoquer des problèmes digestifs comme de l’acidité dans l’estomac, des gonflements, une sensation de lourdeur ou des problèmes de sommeil. Mais pourquoi ?

 

Commençons par la base. Qu’est-ce que la digestion ?

  

La digestion consiste en une série d’évènements qui permettent l’introduction des aliments, leur division en composants facilement assimilables et le rejet de ce qui ne peut pas être utilisé par le corps. Il existe quatre phases de la digestion :

  
  1. L’ingestion d’un aliment par la bouche.
  2. La destruction mécanique et chimique grâce aux enzymes digestives.
  3. L’absorption des nutriments.
  4. L’élimination des substances non digérés.
  

Ce processus nous fait dépenser beaucoup d’énergie, mais le temps et l’énergie générés dépendent beaucoup du type d’aliments que nous consommons et de la manière dont nous les combinons.

  

Pendant la digestion, différents organes libèrent de nombreuses enzymes qui opèrent dans différents environnements avec des températures et des niveaux d’acidité qui varient. Si nous ingérons dans un même repas des aliments qui nécessitent différentes enzymes, nous allongeons inévitablement notre temps de digestion.

 

Une des premières personnes à parler de ce sujet fut le Dr. Herbert M. Shelton dans son livre « La combinaison des aliments ». Selon sa théorie, les groupes alimentaires différents nécessitent des enzymes différentes et des périodes de temps diverses pour leur digestion.

 

combinaison-des-aliments-bons-mauvais   

Pour cette raison, la composition des repas en termes de macronutriments est également primordiale : les glucides et les protéines, par exemple, requièrent des processus digestion opposés. En effet, les protéines ont besoin d’un environnement acide pour être digérées, alors que les glucides nécessitent un environnement basique. Cela signifie que les aliments mélangés qui ont besoin d’un environnement différent pour être digérés ralentissent la digestion.

  

C’est pourquoi il existe des combinaisons d’aliments qui facilitent la digestion. Rappelez-vous cependant que, même s’il est utile d’apprendre à associer les aliments correctement pour une meilleure digestion, il est essentiel de ne pas transformer cette méthode en un régime alimentaire (comme le régime dissocié) et surtout sans être suivi(e) par un professionnel.

  

Voici quelques conseils qui peuvent favoriser votre digestion :

  

Mastiquez lentement

 

Cela semble  évident, mais la mastication lente de la nourriture est d’une importance fondamentale. En effet, la digestion commence dans la bouche.

  

Mangez vos fruits entre les repas et faites attention à la manière dont vous les combiner

  

combinaison-des-aliments-fruits  

Les fruits doivent être consommés entre les repas pour permettre aux aliments de transiter dans un estomac vide. De ce fait, ils sont digérés plus rapidement, ce qui évite les ballonnements et la fermentation. Il est cependant nécessaire de faire attention aux combinaisons des différents fruits, qui peuvent se diviser en fruits acides, semi-acides et sucrés. Au sein d’un même groupe, il est possible de faire n’importe quel mélange. Entre tous ces groupes, certaines combinaisons sont possibles : les fruits acides avec les fruits semi-acides ou les fruits sucrés avec les fruits semi-acides. Il  vaut mieux éviter d’associer les fruits acides avec n’importe quel aliment sucré. Le melon et la pastèque ne formeraient pas une combinaison idéale : ils doivent toujours être mangés séparément l’un de l’autre car ils prennent peu de temps à être digérés.

  

Ne mélangez pas les formes différentes de protéines et de glucides

  
 

Les protéines sont très difficiles à digérer et nécessitent beaucoup de temps, surtout si ces protéines sont d’origine animale. De plus, les combinaisons de divers aliments protéinés peuvent poser problème : notre estomac produit différents sucs gastriques à différents moments selon les protéines à digérer. Evitez aussi de mélanger différents types de glucides, surtout s’il s’agit de glucides simples (comme le sucre) ou complexes (comme les pâtes).

 

N’associez pas les protéines et les glucides

  

Le temps de digestion nécessaire des protéines et des glucides est totalement différent, tout comme le niveau d’acidité dont ils ont besoin pour être digérés, par conséquent les aliments en contenant ne sont pas compatibles. Certaines substances nécessaires pour la digestion des glucides (la ptyaline) par exemple interfèrent avec d’autres substances qui servent pour la digestion des protéines.

  

Les aliments acides et les glucides ? Ce n’est pas une bonne idée.

  

Quelque boisson que ce soit, en particulier l’alcool et les boissons acides, tendent à augmenter excessivement l’acide gastrique, ce qui baisse le pH, ce qui résulte en une digestion plus difficile des glucides. Par contre, les boissons acides sont indiquées pour favoriser la digestion d’un plat protéiné puisque, comme nous l’avons vu, les protéines se digèrent mieux dans un milieu acide.

  

Attention aux lipides :

  

Les aliments cuits ou fris ont tendance à ralentir le temps de digestion des protéines dans l’intestin. En général, il vaut mieux ne pas consommer d’aliments gras en grande quantité, surtout ceux contenant des graisses hydrogénées (aussi appelées trans) qui peuvent augmenter les risques de maladies cardiovasculaires.

  


 
24.07.2020 14:00
Triphala : Toutes les bonnes choses viennent par trois
Dans l'Ayurveda, le trois représente l'équilibre et trouve une signification centrale dans la théorie de Tridosha. La médecine ayurvédique utilise souvent le Triphala comme pilier central pour les thérapies qui ciblent principalement l'estomac et l'intestin. Cependant, en raison de la complexité des trois baies de pouvoir, le Triphala est adapté à une grande variété d'applications. Découvrez-en davantage dans notre blog.
17.07.2020 15:44
Carence en iode : Est-ce toujours une question de sel ?
Difficile à croire, mais vrai : La France est une zone de carence en iode ! La demande moyenne d'iode est de 150 μg par jour [1] et n'est pas atteinte par environ 35% de la population. D'autres pays européens, tels que l'Allemagne, l'Italie et la Grande-Bretagne, sont également touchés par une insuffisance en iode. Le problème de la carence en iode est donc un sujet important qui nous concerne tous.
08.07.2020 15:19
Jeunesse éternelle : L'influence du Resvératrol sur les mécanismes du vieillissement
Nous avons tous remarqué et probablement déjà utilisé ces produits de beauté et ces compléments qui promettent une peau ferme, sans rides et une « jeunesse éternelle ». Mais, comme nous l'espérons tous, la plupart de ces produits promettent plus qu'ils ne peuvent assurer. Néanmoins, il y a une substance fascinante qui se démarque lorsqu'il s'agit d'agents anti-âge naturels et c'est le resvératrol.
03.07.2020 16:00
Profiter du soleil tout en protégeant notre peau des dommages causés par les UV
La chaleur du soleil sur notre peau est agréable, cependant, les rayons ultraviolets qui peuvent certainement nous faire bronzer, peuvent aussi être très nocifs pour notre santé. Les bains de soleil excessifs peuvent endommager l'ADN de nos cellules cutanées et produire des mutations génétiques, ce qui peut entraîner un vieillissement prématuré de la peau et augmenter le risque de cancers de la peau. A travers ce blog, découvrons comme protéger notre peau de l’extérieur mais aussi de l’intérieur.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.