Prostatite et Hypertrophie Bénigne de la Prostate (HBP)

28.05.2019 12:04

   

    

La prostate est une glande de la taille d'une châtaigne qui se trouve sous la vessie. Découvrez dans cet article des remèdes naturels pour prévenir l’hypertrophie de la prostate et les troubles urinaires.

    

Prostatite

   

   

Une prostatite est une inflammation de la prostate qui touche principalement les hommes entre 20 et 50 ans. Les premiers signes de prostatite sont des troubles urinaires, des états inflammatoires, des brûlures mictionnelles et des douleurs du bas ventre.

Il existe différentes typologies de prostatite : aigüe, chronique et asymptomatique. Bien évidemment, le traitement chez le patient varie selon la forme de prostatite, et nécessite généralement de longues périodes de traitement (4-6 semaines). 

    

Hypertrophie Bénigne de la prostate (HBP)

    

La prostatite ne doit pas être confondue avec l'hypertrophie bénigne de la prostate, plus communément appelée adénome prostatique. Dans ce cas-là, surtout après les 50 ans, la prostate a tendance à gonfler progressivement. Cette croissance tend à comprimer de plus en plus l'urètre, créant des difficultés à uriner. Par conséquent, la vessie est forcée de travailler plus de ce qu’elle devrait, afin de faire évacuer l’urine. Avec le temps, la vessie s'affaiblit, ce qui entraîne de plus en plus d'efforts pour se contracter et se détendre. Pour prévenir cet événement physiologique, il est important d'être attentif à ses habitudes : nutrition, régularité intestinale, activité physique, habitudes sexuelles et hygiène sont des aspects très importants.

    

Quels sont les remèdes naturels pour prévenir ou aider a guérir ce type de problèmes ?

    

Pour les problèmes d'hypertrophie prostatique et/ou de prostatite, il est possible de recourir à des remèdes naturels qui peuvent favoriser la réduction de l’inflammation des voies urinaires, faciliter la diurèse et contrôler les changements hormonaux, tels que la diminution de la testostérone et l'augmentation des œstrogènes qui peuvent causer l'élargissement de la prostate. En fait, il existe de nombreux remèdes naturels qui peuvent répondre aux troubles urinaires et accompagner les prescriptions de l'andrologue. En effet, c’est toujours une bonne idée d’avoir une visite chez un spécialiste.

Tout de suite notre sélection des remèdes naturels les plus efficaces :

    

  • D-Mannose : Le D-Mannose est un sucre simple (qui ne fournit pas de calories !), naturel et adapté à tous, y compris les enfants, les cœliaques et les femmes enceintes, car il n’a pas de contre-indications. Plus de 90% des infections urinaires sont dues à la bactérie intestinale Escherichia coli, qui adhère aux parois internes de la vessie. À cause de cette caractéristique, les bactéries E. coli ne peuvent pas être simplement éliminées avec l’urine. La solution à ce problème est le D-Mannose, qui empêche les bactéries de s’accrocher à la vessie et contribue à décrocher celles déjà fixées, en les éliminant à la miction suivante. Le D-Mannose doit être pris à jeun et après avoir uriné. Après avoir pris le produit, il ne faut pas manger ou ingérer des liquides pendant environ une heure, de sorte que le produit se concentre dans l’urine. Ensuite, il faut boire afin de vider la vessie et éliminer le sucre et les bactéries. Cette opération doit être répétée en continu, surtout pendant la phase aigüe, pour assurer une protection constante de la vessie. Le D-Mannose peut être prit sous forme de poudre ou de gélules.

     

  • Palmier de Floride (Serenoa Repens): riche en stérols, flavonoïdes et caroténoïdes. Il inhibe l'activité de la 5-alpha-réductase, l'enzyme qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone, et est indiqué dans les cas de troubles urinaires dus à une hyperplasie bénigne de la prostate. Le Palmier de Floride a une action décongestionnante et spasmolytique.

    

  • Ortie Dioïque: elle exerce une activité diurétique, astringente et anti prostatique, contribuant également à l'inhibition de la 5-alpha-réductase. Elle est indiquée en cas de difficulté à uriner car elle aide à augmenter le volume d'urine et le débit.

   

  • Citrouille : Les graines de citrouille sont l'un des meilleurs remèdes contre l'inflammation des voies urinaires. En plus d'être des diurétiques, ils contribuent à l'activité anti-inflammatoire, surtout dans le tissu prostatique.

  

  • Épilobe : Il agit comme un antibactérien et diurétique naturel, protégeant activement le système urinaire.

      

Produits recommandés

  

Complément alimentaire à base de Palmier de Floride, Citrouille, Ortie et Épilobe

     

Complément alimentaire à base de D-Mannose et Zinc

     

Complément alimentaire à base de D-Mannose en poudre (100g)



 
06.03.2020 16:15
Cystites et infections urinaires : Comment s'en débarrasser naturellement ?
Une sensation de brûlure en urinant, l'envie fréquente d'aller aux toilettes et la présence de sang dans les urines peuvent être les signes d'une infection urinaire, également appelée cystite. Dans notre article de notre blog, nous discutons des causes de la cystite et indiquons des moyens de prévenir et de traiter cette maladie frustrante.
21.02.2020 14:00
10 conseils pour des os en bonne santé
Souvent, de simples modifications du mode de vie - notamment en ce qui concerne l'alimentation et l'exercice - peuvent prévenir le développement de l'ostéoporose. Nous avons passé en revue diverses études scientifiques sur la santé des os et avons résumé les facteurs les plus intéressants et les plus efficaces pour vous.
14.02.2020 16:20
Ashwagandha - Propriétés et avantages de la plante ayurvédique
L' Ashwagandha est l'une des plantes médicinales traditionnelles les plus connues de la médecine ayurvédique et a également gagné en popularité progressivement ces dernières années. Et pour cause : on attribue à la baie dormante appelée Withania somnifera diverses propriétés favorables à la santé qui ont déjà été étudiées lors d’un grand nombre d'études scientifiques.
03.02.2020 15:05
Le syndrome post-pilule : que se passe-t-il après avoir arrêté la pilule ?
Le syndrome post-contraceptif hormonal (PCH), largement connu sous le nom de syndrome post-pilule (SPP), est composé de divers symptômes qui se manifestent lorsque vous arrêtez de la prendre.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.