Métaux lourds, pesticides, analyses microbiologiques… Késako ?

22.02.2019 10:44

Les compléments alimentaires correspondent à des « denrées alimentaires » généralement disponibles sous forme de gélules, comprimés ou poudre. La plupart du temps, ils contiennent divers nutriments ainsi que des vitamines et minéraux ou encore des extraits de plantes.

Ils s’adressent principalement à un public souffrant de carences passagères ou chroniques.

Étant donné que ces produits sont classés en tant que denrées alimentaires, ils ne sont pas soumis à une obligation de prescription par ordonnance. En France, les substances autorisées dans les compositions des compléments alimentaires sont toutes listées dans le décret n°2006-352. Par ailleurs, tout fabricant se doit de déclarer ses produits auprès de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

Il est donc important de se méfier lorsque l’on considère l’achat de compléments alimentaires sur Internet. En effet, de nombreux produits sont en vente libre et proviennent de fabricants étrangers dont la législation dans leur pays respectif peut souvent différer. C’est pourquoi, bien que nous soyons une entreprise allemande, nous déclarons tous nos produits auprès des autorités françaises afin de garantir à nos clients français des produits respectant les régulations françaises.

Par ailleurs, vous l’aurez sans doute compris en lisant le début de cet article : les fabricants européens ne sont pas soumis à une règlementation aussi stricte que celle des médicaments par exemple. L’analyse de la présence de métaux lourds, pesticides, mauvaises bactéries ou autres ne sont donc absolument pas obligatoires lorsqu’il s’agit de compléments alimentaires ou de denrées alimentaires en général.

Ainsi, de nombreux fabricants omettent cette étape qui nous semble pourtant cruciale voire même vitale. Lorsque l’on vend des compléments alimentaires, on intervient dans le domaine de la santé. Comment peut-on prétendre vendre des produits sûrs et aptes à la consommation sans être certain que ces derniers soient exempts de toute substance nocive pour l’être humain ?

LE CAS DES MÉTAUX LOURDS

Commençons par définir simplement ce que sont les métaux lourds. Ils correspondent à des éléments métalliques, généralement sous formes de traces, naturellement présents dans notre environnement. Ils se disséminent dans nos sols, nos milieux aquatiques (notamment par l’action du vent) et infiltrent donc inévitablement la chaine alimentaire.

Cependant, ces métaux lourds ne sont pas obligatoirement nocifs pour la santé et peuvent même dans certains cas s’avérer indispensables. C’est le cas notamment du fer ou encore du sélénium.

En revanche, le plomb, le mercure ou encore le cadmium ne présentent aucun intérêt pour la santé et sont même dangereux pour l’être humain.

Ainsi, les métaux lourds peuvent se retrouver dans les matières premières utilisées dans le cadre de produits cosmétiques ou alimentaires, et ce bien que les processus de fabrication soient en théorie exempts de tout reproche.

C’est pourquoi chacun de nos compléments est soumis à une analyse approfondie des métaux lourds afin de s’assurer qu’ils respectent les limites maximales imposées par la règlementation européenne. Pour ce faire, nous faisons appel à des laboratoires indépendants qui utilisent la méthode ICP-MS, technique la plus répandue mondialement et offrant des résultats très précis.

LE CAS DES PESTICIDES

Les pesticides correspondent à des substances chimiques dont l’objectif est de combattre tous les agents susceptibles de détruire plantes et autres produits agricoles. Le problème majeur des pesticides réside dans leur mauvaise dégradation et donc leur accumulation dans la chaine alimentaire. On parle alors de bio-accumulation. En plus de contaminer l’environnement, les pesticides présentent également des risques importants pour la santé humaine. Ils peuvent notamment provoquer cancers, infertilité, malformations fœtales…

On le sait aujourd’hui, l’utilisation des pesticides est un problème mondial et rares sont les cultures n’y ayant pas recours…

C’est notamment pour cette raison que nous tentons autant que possible de proposer des produits d’origine biologique.

Dans tous les cas, que le produit considéré soit d’origine biologique ou non, nous prenons soin de faire analyser à nouveau le niveau de pesticides afin de garantir un produit final qualitatif

ANALYSE MICROBIOLOGIQUE

Les bactéries sont des micro-organismes ni d’origine animale ni d’origine végétale et se reproduisant par division ou scissiparité.

Nous en sommes tous constitués. Il existe évidemment des bonnes bactéries et des mauvaises bactéries.

A nouveau, les autorités compétentes fixent des limites maximales à ne pas dépasser.

Lorsque l’on considère la production de produits alimentaires, si les matières premières utilisées en amont ne sont pas de bonne qualité et que les processus de fabrication laissent à désirer, ceci peut générer un accroissement de la reproduction des mauvaises bactéries. Les conséquences peuvent être très graves allant parfois jusqu’à la mort.

Nous prenons donc le temps de faire une analyse microbiologique de tous nos compléments.

QU’EN EST-IL DU CONTENU ?

De nombreuses marques de compléments alimentaires ne font pas analyser leurs compléments avant de les mettre sur le marché. Ceci signifie qu’ils ne sont parfois même pas sûrs que le produit qu’ils vendent contient effectivement la ou les substances actives recherchées.

Il existe aussi des marques prétendant avoir un produit avec une certaine concentration en principes actifs. Par exemple, les principes actifs du curcuma correspondent aux curcuminoïdes. En fonction de la qualité des matières premières et des processus de production et de transformation, ce taux peut être erroné.

C’est pourquoi nous prenons soin de faire analyser le contenu de nos compléments. Nos fournisseurs nous fournissent automatiquement leurs propres analyses mais, bien que nous ayons entière confiance en eux, nous préférons jouer la carte de la sûreté et refaire analyser les matières premières par un laboratoire indépendant.

Pour conclure, notre objectif est de fournir à nos clients les produits les plus purs et les plus transparents possibles. Si nous détectons le moindre problème avec l’un d’entre eux, nous stoppons immédiatement la distribution et cherchons la cause du problème.

Enfin, tous nos certificats d’analyse sont disponibles à la fois sur Amazon et sur demande.

Que pensez-vous de ces différentes analyses ? Vous permettent-elles de nous accorder une confiance plus importante ? Que feriez-vous différemment ou en plus ?

Nous attendons vos retours avec impatience et restons, comme à notre habitude, à votre entière disposition !

Votre équipe Vegavero

27.11.2019 11:35
10 ingrédients nocifs présents dans les cosmétiques : Comment apprendre à les reconnaître
Crèmes pour le visage, déodorants, dentifrices, shampooings, laques, parfums, après-rasage et savons. Avez-vous déjà pensé au nombre de produits cosmétiques que vous utilisez par jour ? Selon Statista, le marché des produits cosmétiques en France représentait plus de 13 millions d’euros en 2018, et ce chiffre est en constante augmentation.
21.11.2019 12:12
Recette des gnocchi à la citrouille Vegan
Croustillants et goûtus, les gnocchi à la citrouille constituent un plat idéal pour la saison automnale, simple et délicat.
06.11.2019 11:07
Le collagène : pour qui, pourquoi et comment ?
Selon le dictionnaire Larousse, le collagène est la "Protéine la plus abondante du corps humain, responsable de la cohésion des tissus." Il tire son origine du grec " κόλλα " (kola), qui signifie " colle " et " γένος ". (genos) venant de "γίγνομαι", (gignomai) signifiant "générer". Le mot "collagène" a été introduit pour la première fois en France au XIXe siècle. 
31.10.2019 10:04
Le véganisme : les fondements d'un mode de vie.
Le 1er octobre est la Journée Internationale du Véganisme, un jour de fête pour célébrer un mode de vie sans produits d'origine animale (nourriture, vêtements, beauté, hygiène, etc.). De nos jours, il semble que ce mot très populaire existe depuis toujours, surtout dans les grandes villes comme Londres et Paris, où les restaurants et festivals végétaliens fleurissent à chaque coin de rue. Cela dit, cela n'a pas toujours été le cas.

Merci de vous enregistrer afin d'écrire un commentaire.